Logo

Moins d’étudiants abandonnent les mathématiques au lycée

olivier rollot
Olivier Rollot
33
C’est une excellente nouvelle pour les filières en mal de compétences mathématiques. À la rentrée 2022, les élèves, garçons et surtout les filles, ont moins choisi d’abandonner la spécialité « mathématiques » en terminale établit notamment la DEPP (Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance) du ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports dans sa note sur Les choix d’enseignements de spécialité et d’enseignements optionnels à la rentrée 2022 :

  • 72 % des élèves de première générale suivent un enseignement de mathématiques : 65 % font des mathématiques en enseignement de spécialité et 7 % ont choisi le nouvel enseignement optionnel « mathématiques spécifiques » ;
  • 56 % des élèves de terminale générale suivent un enseignement de mathématiques : 16 % suivent l’enseignement optionnel « mathématiques complémentaires » et 40 % font des mathématiques en enseignement de spécialité.

Les six enseignements de spécialité les plus choisis sont les « mathématiques », les « sciences économiques et sociales » (SES), la « physique-chimie », l’« histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques » (HGGSP), les « sciences de la vie et de la Terre » (SVT) et les « langues, littératures et cultures étrangères et régionales » (LLCER).
Les choix de triplettes et de doublettes des élèves de première et de terminale générale sont globalement très proches de ceux observés pour la cohorte précédente.  La doublette la plus fréquemment choisie en terminale est « mathématiques, physique-chimie », suivie de « HGGSP, SES » et « physique-chimie, SVT ». 

Enfin, 38 % des élèves ont fait le choix de suivre un enseignement optionnel en terminale : 14 % « mathématiques expertes », 8 % « droit et grands enjeux du monde contemporain » et 16 % « mathématiques complémentaires ». 

mathematiques