Logo

Nous avons testé Parcoursup 2022

olivier rollot
Olivier Rollot
98

Faisons une petite recherche : « PASS Le Havre »

Assez étonnement parmi les quatre formations proposées il y a bien deux licences PASS de l’université du Havre mais aussi un diplôme d’établissement de l’Ecole nationale supérieure maritime (ENSM). Tous trois au Havre mais aussi, c’est toute la limite de l’algorithme, accessible pour e dernier pour un diplôme de « officier chef de quart Passerelle »» (et oui il y a « pass » dans « Passerelle » !).

Quoi qu’il en soit, regardons maintenant les informations accessibles pour chaque formation :
  • les taux d’accès d’abord : ils varient entre 35% et 60% en PASS selon l’option ;
  • l’Ensm, qui ne publie pas ses scientifiques, n’offre que 29 places quand l’université de Rouen Normandie en propose 90 ;
  • les « attendus » sont « nationaux » pour la filière PASS mais par pour l’ENSM ;
  • les spécialités sont indiquées: pour PASS il est ainsi conseillé d’avoir suivi les spécialités Physique-chimie et Sciences de la vie et de la Terre en première et terminale» ;
  • le taux de boursiers minimum demandé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) est de 15% en PASS (dans la mesure où il s’agit d’une filière en tension, 5% de candidats résidant en dehors du secteur géographique ont et recrutés l'année précédente).
testparcoursup1

Un exemple de recherche : « école de commerce Lyon »

Là nous avons 41 formations proposées (dont 10 en apprentissage) de bac+3 à bac+5. Choisissons l’Esdes. Passé la présentation générale (qui nous apprend que le taux d’accès est de 93%, le pourcentage de bacheliers généraux de 93% et de technologiques de 7%) nous apprenons :
  1. Qu’elle fait partie du concours Accès dont les épreuves sont détaillées ;
  2. Que c’est une formation sélective (avec la liste exhaustive des diplômes qui permettent de s’inscrire) ;
  3. Qu’il y a 220 places dans la formation pour 2737 vœux formulés en 2021. En cliquant sur « Accédez à tous les chiffres clés » on accède à d’autres informations. On sait par exemple qu’en 2021 ce sont en tout 1876 candidats qui ont reçu une proposition d’amission.
  4. Le contenu de la formation avec un schéma du cursus.
  5. Les « connaissances et compétences attendues » sont nationales et aucune spécialité du bac particulière n’est requise
  6. Les résultats du concours précédent.
  7. Le pourcentage de boursiers (2% seulement en l’occurrence).
  8. Les débouchés.
testparcoursup2

Un exemple de recherche : « CPGE PCSI Rouen »

Une seule classe préparatoire propose cette filière à Rouen : le lycée Pierre-Corneille. Pour 96 places on apprend que 1688 candidats se sont présentés en 2021 mais aussi que 470 ont reçu une proposition d’admission. Vous avez donc moins d’un tiers de chance d’être reçu pour peu que votre dossier soit à la hauteur. Côté spécialités il est conseillé d’opter pour les Mathématiques et Physique chimie en première. En terminale il faut conserver impérativement Physique chimie mais l’option Mathématiques complémentaires peut suffire.
testparcoursup3

Un exemple de recherche : « Licence STAPS Marseille »

Neuf formations différentes répondent à cette recherche avec des taux d’accès qui varient de 8% à Marseille (licence Accès santé) à 44% à Gap. On apprend aussi que les bacheliers généraux représentent en moyenne plus de 90% des reçus sauf à Gap où ils ne sont que 64% pour 22% de bacheliers technologiques et même 14% de bacheliers professionnels pratiquement absents dans les autres STAPS de l’académie.

A y regarder de plus près la licence STAPS de Marseille on y apprend que :
  • 4002 vœux ont été formulés par les lycéens en 2021 pour 500 places et que 1411 lycéens ont reçu une proposition d’admission ;
  • 17% des étudiants sont boursiers au minimum ;
  • côté spécialités si « la formation peut accueillir des profils variés, quels que soient les enseignements de spécialité et les options choisis au lycée ». Néanmoins, « pour réussir pleinement dans la formation, il est conseillé aux lycéens de suivre, en première et en terminale, un ou plusieurs enseignements de spécialité permettant de renforcer leurs compétences scientifiques, afin de compléter les enseignements du tronc commun qui développent principalement leurs compétences littéraires et argumentaires ».