Logo

IMT Nord Europe : agir pour un avenir éco-responsable

olivier rollot
Olivier Rollot
366
Née de la fusion en 2017 de l’Ecole des Mines de Douai et de Télécom Lille, IMT Nord Europe a présenté le 2 février son nouveau plan stratégique à 5 ans et dans 5 grands axes pour « façonner les talents d’aujourd’hui et les connaissances de demain pour porter les transitions écologiques, numériques et industrielles ». « Les défis que devront relever les ingénieurs bâtisseurs de demain sont exigeants. Nous avons la responsabilité de les accompagner dans le développement de nouvelles compétences au service de la transformation responsable des acteurs économiques, aussi bien à travers notre offre de formation qu’avec nos Centres de Recherche et d’Innovation, afin d’agir pour un monde plus durable », développe Alain Schmitt, le directeur d’IMT Nord Europe.

Les étudiants « affirment de plus en plus une quête de sens dans leur métier futur et accordent désormais une importance particulière aux formations à forte dimension environnementale » ; l’objectif étant, à terme, d’apporter leur expertise dans la transition de la société vers l’éco-responsabilité. IMT Nord Europe affirme donc sa volonté d’adapter ses formations grâce à une offre de formation aux « modalités pédagogiques innovantes », notamment avec une approche par compétences déployée dans tous les programmes. 

La formation en apprentissage est également privilégiée. C’est le cas notamment de la filière Plasturgie et matériaux composites, enseignée en alternance alors que le rôle des ingénieurs dans cette spécialité s’accroît considérablement, notamment en ce qui concerne le recyclage des matériaux pour limiter leur impact environnemental.

A travers ses trois Centres d’Enseignement de Recherche et d’Innovation (Energie & Environnement, Systèmes Numériques, Matériaux & Procédés), IMT Nord Europe entend également approfondir les thématiques de recherche sur l’humain et le développement durable. L’humain d’abord, notamment avec des projets en faveur de l’amélioration des conditions de vie, comme la qualité de l’air, grâce au développement d’outils de gestion des nuisances odorantes en milieu urbain dense. Le développement durable, ensuite, grâce à une meilleure optimisation des systèmes, pour la réduction de la consommation d’énergie et des émissions de polluants. 

à IMT Nord Europe est « reconnue à travers ses programmes de recherche pour être leader européen dans la valorisation des déchets dans la construction ». A l’image de la Chaire CIRVAL, inaugurée en 2022, qui a pour double enjeu la préservation de l’environnement, notamment dans l’aménagement urbain, mais aussi le gain de compétitivité pour les entreprises et acteurs concernés

 
imt